Depuis quelques temps, la nouvelle tendance en matière de soins pour cheveux, c’est l’huile. Alors oui, les grandes marques de l’industrie cosmétique en proposent des toutes faites, dans un joli packaging, qui vous promettent monts et merveilles et blablabla. Seulement, ces huiles sont truffées de cochonneries (silicones, parabens, et consorts). De quoi bien vous pourrir la tête.

Le mieux, c’est d’utiliser DIRECTEMENT une (ou plusieurs) huile végétale en soin maison. Cela vous reviendra moins cher, d’une part, sera plus sain, aussi, mais en plus, vous allez voir, les huiles, il n’y a rien de mieux pour soigner sa crinière.

Il existe une variété d’huiles hallucinante, fabriquées à partir de fruits, de noix, etc. Chacune possède des propriétés différentes, aussi, des cheveux ultra desséchés aux cuirs chevelus sensibles ou gras, chacune peut-y trouver son bonheur.

Comment utiliser les huiles végétales sur ses cheveux ?

N’ayez pas peur, on ne va pas s’enduire les cheveux de gras des racines aux pointes et sortir se balader comme ça, l’air de rien. NON. On a une dignité quand même.

En bain d’huile :

Alors là, autant vous prévenir, il faut s’assurer que vous serez seule, terrée chez vous pendant la durée de la pause du bain d’huile : le principe est d’appliquer (avant de faire son shampooing) LA ou LES huiles (on peut faire des combos) de votre choix sur vos longueurs et pointes.

Donc fatalement, si vous croisez un autre humanoïde il va prendre peur.

D‘autant plus que le mieux est de laisser poser le bain d’huile le plus longtemps possible (proportionnellement à l’état de votre chevelure). Cela peut aller de 20 petites minutes à une nuit entière pour un soin vraiment profond (attention à bien protéger votre oreiller). De cette manière, le soin va bien pénétrer et agir.

Une fois la pause terminée, lavez votre tignasse avec un shampooing doux, et, oh, surprise, miracle, vos cheveux seront tout doux, bien souples et brillants : vous les avez nourri en profondeur et na-tu-relle-ment !

Personnellement, je fais un bain d’huile une fois par semaine, afin d’entretenir mes cheveux. Ce rythme de soin dépend de chacune, en fonction de votre nature de cheveux, de la fréquence de vos shampooings etc. A vous d’observer et de soigner en conséquence ;). Attention toutefois à ne pas saturer votre chevelure à coups de soins trop fréquents !

En soin coiffant :

Certaines huiles, moins « grasses » que les autres, comme l’huile de noix du brésil, de jojoba ou de brocolis, peuvent être appliquées (avec parcimonie !) sur cheveux secs ou humides, comme coiffant, pour avoir de jolies pointes. (Attention, ce n’est pas le cas de toutes les huiles : certaines sont trop grasses et vous donneront un résultat désastreux appliquées comme ça.)

Pour ce type d’application, il faut vraiment avoir la main légère (1 à 2 gouttes), et n’appliquer le soin QUE sur les pointes. Cela permet de neutraliser les petits frisottis mochouilles, et de faire briller vos cheveux.

huiles_pour_mes_cheveux

Ayant les cheveux secs et fragiles, j’utilise les huiles de : noix du brésil, d’abricot, de monoï et de brocolis ( oui, le brocolis ça fait peur. Mais cette huile est une petite bombe qui lisse les cheveux mieux que personne). Si vous voulez en savoir plus sur les propriétés des différentes huiles qui existent, je vous conseille de vous rendre sur le site d’Aroma-zone, qui est une petite bible en la matière.

Voilà les filles, donc n’ayez pas peur, l’huile c’est top ! J’ai essayé de ne pas vous noyer dans un pavé, donc si quelque chose vous échappe n’hésitez pas à poser vos questions, je me ferai un plaisir d’y répondre ;).

Certaines d’entre vous ont elles déjà essayé ? Êtes-vous tentées ?

Signature-moukita