Hola !

Je suis heureuse de vous retrouver après une petite période d’absence due à un changement d’air et un retour sur les bancs de l’école :). Pas simple de conjuguer une vie d’étudiante à une activité bloguesque, mais ça m’a beaucoup manqué ces derniers jours, donc je compte bien remettre le pied à l’étrier !

Avant la rentrée, j’ai voulu me mettre au tricot. Oui, au tricot. Un peu par défi (j’adore tester de nouvelles activités créatives), mais aussi parce que je lorgnais depuis un certain temps sur les Trendy châles tant convoités par la blogo. Et je dois dire que j’ai été assez surprise de la réaction de mon entourage : « mais plus personne ne tricote ! », « c’est pour les mamies ça, nan ? », « t’as les mêmes chez H&M, pourquoi tu t’embêtes ? »… Bref, vous l’aurez compris, dans l’inconscient collectif, le tricot n’est pas l’activité la plus swaggy-swag du monde. Mais laissez-moi vous expliquer en 3 points en quoi le tricot n’est pas réservé qu’à nos mamies expertes de la pelote depuis 6 générations.

pelote-de-laine-moukita-3-bonnes-raisons-de-se-mettre-au-tricot-1

mains-et-laine-moukita-3-bonnes-raisons-de-se-mettre-au-tricot

close-up-point-mousse-trendy-châle-moukita-3-bonnes-raisons-de-se-mettre-au-tricot-1

laine-dans-sac-moukita-3-bonnes-raisons-de-se-mettre-au-tricot-1

Le tricot, ça détend !

Alors, oui, j’avoue que mes premiers rangs ont été un peu laborieux et que je me suis légèrement énervée (doux euphémisme), mais une fois cette étape passée, lorsque la technique est maîtrisée, eh bien c’est vraiment agréable et relaxant. Un genre de moment hors du temps, où l’on a pas d’autre choix que de se concentrer sur ses mailles, ce qui permet de mettre de côté tous les petits tracas du quotidien… Le contact avec la matière est plaisant lui aussi : la laine c’est doux, c’est chaud, et puis quand l’ouvrage grandit on peut le laisser courir sur soi comme une petite couverture…:).

Le tricot, ça rend fière !

Comme toute activité créative, le tricot apporte un sentiment de satisfaction. Rang après rang, une création prend vie entre nos mains frénétiquement affairées, pressées de découvrir le résultat de leur labeur. Je n’ai pas encore terminé mon châle, mais j’ai tellement hâte de pouvoir le porter :). D’autre part, fabriquer un objet fait réfléchir sur la valeur de celui-ci. Même si il est imparfait, je sais que je l’apprécierai d’avantage que si je l’avais acheté tout fait, et j’espère qu’il m’accompagnera longtemps.

Le tricot, c’est où on veut, quand on veut !

Ce qui est pratique avec le tricot, c’est que hormis une paire d’aiguilles, une pelote, et vos mains, vous n’avez besoin de rien d’autre (allez, une paire de ciseaux et une aiguille à laine en plus mais c’est tout !). Vous pouvez donc tricoter là où le cœur vous en dit et quand cela vous arrange, ce qui induit une certaine liberté, très appréciable je trouve. Faire quelques rangs par-ci par-là, ou décider d’en enchaîner des dizaines en mode machine de guerre, on a le choix, pas de contraintes, on va à son rythme.

laine-dans-sac-moukita-3-bonnes-raisons-de-se-mettre-au-tricot2

trendy-châle-moukita-3-bonnes-raisons-de-se-mettre-au-tricot-1

mains-qui-tricotent-moukita-3-bonnes-raisons-de-se-mettre-au-tricot-1

Bref, je ne sais pas si je deviendrai un jour une pro du tricot, mais cette initiation est une bonne expérience. De plus, il y a une grosse grosse communauté de tricoteurs sur le web, qui partagent tutos et astuces pour le plus grand bonheur des débutants. Vous trouverez aussi pas mal d’ouvrages sur le sujet, à titre d’exemple, j’ai acheté Pulls et accessoires au tricot, par Aurélie Tixier de Une poule à petits pas, aux éditions Hachette Loisirs qui est très bien fichu, frais et joli (bye bye la ringardise !).

Pour info, la laine et les aiguilles que j’utilise pour mon Trendy châle viennent de chez Phildar. Je suis très contente des aiguilles circulaires (impeccables pour ce genre de réalisations et faciles d’usage), en revanche, je regrette un peu mon choix de laine (la Partner 6). La qualité n’est pas tip-top, mais pour un début je ne voulais pas utiliser une super laine, au cas où ça ne me plaise pas finalement. Ce sera pour une prochaine fois ;). D’ailleurs, si vous avez des e-shop à me conseiller, je suis preneuse !

Alors, pour celles qui hésitaient à essayer, êtes-vous convaincues ? Et les habituées de la pelote, vous tricotez quoi en ce moment ?

À très bientôt ! Bécots ! :)